Accueil du site > S’informer > Espace Presse > Communiqués et déclarations > [Communiqué] La FIACAT exprime ses préoccupations en amont du 5ème Sommet (...)

[Communiqué] La FIACAT exprime ses préoccupations en amont du 5ème Sommet UE-UA

novembre 2017

[English] [français]

Abidjan, Bruxelles, Paris – 27/12/2017 – L’Union européenne et l’Union africaine sont engagées depuis une décennie dans un dialogue pour définir des stratégies et un cadre de collaboration pour renforcer les synergies. Parmi les cinq domaines clés définis dans la stratégie commune UE-Afrique, la FIACAT s’intéresse tout particulièrement à la question de la démocratie, de la gouvernance et des droits de l’homme afin de maintenir la lutte contre la torture et l’abolition de la peine de mort parmi les priorités prises par l’UE et l’UA .

La FIACAT est engagée depuis longtemps dans la stratégie UE-Afrique, en prenant part aux discussions et consultations et en participant à la mise en œuvre de la stratégie à travers deux projets de terrain avec ses membres affiliés en Afrique grâce notamment au soutien de l’Union européenne.

Le premier projet actuellement mis en œuvre sur l’abolition de la peine de mort en Afrique subsaharienne, conjointement avec la FIDH, la Coalition mondiale contre la peine de mort et DITSHWANELO, vise à plaider en faveur de l’abolition de la peine de mort en Afrique et à soutenir les activités de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples sur ce sujet.

Le second vise à réduire la surpopulation carcérale dans 14 prisons de 4 pays africains (Congo, Côte d’Ivoire, République Démocratique du Congo et Madagascar), en formant les OSC et les autorités nationales à l’identification et au suivi des cas de détention préventive abusive (DPA).

Mercredi, l’Union européenne et les chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine se réuniront à Abidjan pour le 5ème Sommet UE-UA. La question clé est maintenant de savoir comment développer une nouvelle stratégie Afrique-UE au XXIe siècle, faisant face aux nouveaux défis et opportunités tout en maintenant les droits de l’homme au cœur de la coopération.

La FIACAT et ses membres œuvrant pour l’abolition de la peine de mort et la lutte contre la torture ont convenu que le problème n’est pas l’absence de normes relatives aux droits de l’homme, mais plutôt le manque de mise en œuvre effective.

À cette fin, la FIACAT et ses membres encouragent particulièrement l’UE et l’UA à :

  • Renforcer l’interdiction absolue de la torture ;
  • Encourager l’abolition de la peine de mort en Afrique ;
  • Soutenir les organisations de la société civile dans leurs activités pour une meilleure mise en œuvre des normes de protection des droits de l’homme.

Contact presse :

  • FIACAT : Lionel Grassy - l.grassy@fiacat.org - +32 470 92 85 10
Qui sommes nous ?
Equipe
Réseau des ACAT
Statuts
Finances
Comprendre
La torture
La peine de mort
Les disparitions forcées
La justice internationale
Instances internationales
Position des Eglises
Frise chronologique
Agir
Auprès des instances internationales
Avec les Coalitions
Formations
Comment agir ?
S’informer
Rapports d’activités
Rapports
Ressources documentaires
Ressources théologiques
Liens
Espace Presse

Contact - Liens
FIACAT - 27, rue de Maubeuge - 75009 Paris — France - Tél.: +33 (0)1 42 80 01 60 - Réalisation site : Epistrophe