Titulaire du CAPES pour l’enseignement secondaire en histoire et géographie et d’un Master Éthique et Gouvernance spécialisation « Droits de l’Homme et pratique juridique », Paul Angaman, enseignant de profession, s’est engagé de longue date dans la promotion et la protection des droits de l’homme au niveau national et international. Après avoir rejoint l’ACAT Côte d’Ivoire en 1997, il en devient le Président de 2000 à 2016. Il est également Secrétaire général de la Convention de la société civile ivoirienne depuis mars 2015 et animateur sur la Radio Nationale Catholique pour l’émission Zokouezo consacrée aux droits de l’Homme. Il est à l’initiative de l’Observatoire des lieux de détention en Côte d’Ivoire, collectif d’organisations de la société civile ivoirienne en charge du monitoring des 34 établissements pénitentiaires de Côte d’Ivoire. Depuis janvier 2017, Paul Angaman est devenu Président de la FIACAT.

"La consolidation et le développement de son réseau dans le monde, le renforcement de ses missions de lutte contre la torture, la peine de mort, les disparitions forcées et l'amélioration continue de sa crédibilité constituent les enjeux majeurs de la FIACAT pour les quatre ans à venir."