Comment sécuriser l'abolition de la peine de mort en République centrafricaine ?

 

Témoignage

 « Dans le cadre du respect des droits humains, nous poursuivrons les efforts pour abolir la peine de mort, conformément aux recommandations que notre pays a acceptées lors de ses deux derniers Examens Périodiques Universels, par les Nations-Unies »

Discours du Professeur Faustin Archange Touadera prononcé le 30 mars 2021 devant l’Assemblée nationale, à Bangui, à l’occasion de son investiture à la magistrature suprême de l’État.